Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘la brigade des loups’

La brigade des loups est un feuilleton numérique de Lilian Peschet, publié dans la collection e-courts des éditions Voy’el.

Mes billets concernant les épisodes précédents :
Épisode 1
Épisode 2
Episode 3

La brigade des loups 4

*

J’essaie toujours de ne pas spoiler, mais ce n’est pas forcément simple quand on en arrive au quatrième épisode d’un feuilleton. Alors, si vous n’avez pas lu les chapitres précédents (mais qu’attendez-vous ?), vous ne devriez pas lire ma chronique.

La brigade des loups est toujours un de mes feuilletons préférés, tout en intensité et en émotions. L’intrigue, complexe, est passionnante et prend tant de détours qu’on est précipité dans l’action au même titre que les personnages et qu’on ne peut deviner comment tout cela finira.
Cette fois le récit est centré sur Mikaï et Vasile, qui sont deux personnages que j’aime beaucoup, pour ne pas dire mes préférés. On en apprend un peu plus sur leur passé, sur la façon dont Mikaï s’est échappé du labo dans lequel il a servi de cobaye et sur la jeunesse de Vasile et ce qui l’a amené à devenir capitaine de brigade. C’est très intéressant et bien aussi de voir l’alpha prendre soudain un peu plus part à l’histoire.
Petit à petit, de nouveaux personnages s’insèrent dans l’histoire et je me demande si l’auteur leur laissera la parole ou si la narration sera réservée, comme cela semble logique, aux seuls membres de la brigade. Certains personnages absents de ce chapitre manquent beaucoup. Quand on voit ce qui arrive aux autres, on ne peut que s’inquiéter de leur sort. Je suis impatiente de savoir ce qui leur est arrivé.
Cet épisode m’a bouleversée et mise sur les nerfs. À mesure que feuilleton avance, la tension, déjà bien présente dans les premiers chapitres, ne cesse de s’accroître et la situation semble de plus en plus inextricable. L’espoir qui maintient les personnages en vie et leur laisse la volonté de combattre s’amenuise quant à lui, jusqu’à ne plus tenir qu’à un fil par moment. Or on s’attache à ces personnages malgré la dureté du récit et la froideur dont ils font quelquefois preuve. On veut les voir s’en tirer.
Le style lui-même est froid, on pourrait même parfois le qualifier de chirurgical tant il est précis et taille dans le vif. Il est parfaitement adapté aux narrateurs et à l’histoire. Les membres de la brigade sont pris dans l’action, d’où la concision du récit, pas de temps pour de grandes descriptions et de toute façon il n’y a pas lieu d’en faire, tout se vit dans l’instant. En outre, comme ils sont toujours en plein combat avec eux-mêmes, l’équilibre est difficile à maintenir entre leurs parts humaine et bestiale, d’où cette façon un peu mécanique de relater les événements. Face à l’horreur de leur situation, ils n’ont pas grand choix, ils doivent survivre, mais leur humanité n’en est que davantage mise en valeur.
Ils sont de plus en plus malmenés au fil des épisodes et cela devient quasiment douloureux de voir ça, pour peu qu’on ressente une certaine empathie à leur égard (et on n’arrive pas au quatrième épisode si ce n’est pas le cas). Il y a une grande barbarie dans ce feuilleton, sans pour autant que ce soit gore ou raconté de façon à devenir insoutenable. Cela participe à l’intensité du récit.
Ce feuilleton est toujours passionnant et j’ai hâte de pouvoir lire la suite et d’enfin connaître le dénouement, même si malheureusement ce n’est pas pour tout de suite.

*

logo_vert JLNN

Read Full Post »

La brigade des loups est un feuilleton numérique de Lilian Peschet, publié dans la collection e-courts des éditions Voy’el.

Mon avis sur les épisodes précédents :
Épisode 1
Épisode 2

La brigade des loups, Ep3

*

Le précédent épisode nous laissait face à un retournement de situation intéressant qui promettait d’affecter la structure même de la brigade sur le plan professionnel, mais aussi humain et émotionnel. En effet, ses membres agissent en meute et dépendent de l’harmonie qui existe dans le groupe. Pourtant, les loups savent, avec plus ou moins d’acuité, que derrière ce choix de leurs supérieurs se cache un plan de plus grande envergure.
Ont-ils vraiment le temps d’y songer ? Rien ne va plus depuis longtemps au sein de la brigade des loups mais également dans leur pays. Une crise couvait dans la société roumaine, exacerbée par les événements des deux précédents épisodes, et elle est sur le point d’exploser. Le monde change, mais on ne sait pas encore qui prendra l’avantage. On peut se sentir, comme les personnages, dépassé par tous ces événements qui se précipitent. Le lecteur se retrouve de plus en plus violemment plongé dans l’histoire et plus j’avance dans la lecture de cette série, plus je l’apprécie. C’est un feuilleton d’une très grande qualité, que ce soit dans la construction des personnages, l’intrigue et son contexte, ou encore la gestion du rythme.
Dans ce troisième chapitre, nos héros sont en difficulté, à titre global, mais aussi individuel. Ils doivent gérer une situation qui les dépasse, tout en combattant leurs propres démons. La tension monte tout au long de l’épisode et j’étais vraiment sur les nerfs en arrivant à la dernière ligne.
Vivement la suite.

Read Full Post »

La brigade des loups est un feuilleton numérique écrit par Lilian Peschet et proposé par les éditions Voy’[el] dans leur collection e-courts.

Si vous voulez mon avis sur le premier épsiode, c’est par ici.

*

La brigade des loups, Ep2

Présentation de l’éditeur :
2020. L’épidémie de lycanthropie sévit en Europe depuis près de trente ans. La Roumanie est l’un des pays les plus en pointe concernant la recherche sur ce rétrovirus, mais aussi l’un des rares où les lupins ont le droit de vivre dans la société.
Sous certaines restrictions.
Pour s’occuper des crimes lupins, des unités de polices spéciales exclusivement composées de malades ont été créées.
On les appelle les Brigades des loups.

Un attentat dans un centre commercial de Bucarest. Des revendications d’un groupe indépendantiste moldave. Une autre bombe qui doit exploser. Mais l’ennemi se trouve-t-il vraiment à l’extérieur de Bucarest ? La Brigade risque beaucoup à enquêter sur une affaire où elle n’est pas désirée…

Ce deuxième épisode nous amène peu après la fin du premier, aussi il est nécessaire de connaître les événements qui ont engendré la situation présente pour la comprendre et apprécier la nouvelle à sa juste valeur. Il est maintenant clair que ce feuilleton n’offrira pas des épisodes indépendants.
L’univers très sombre que l’auteur nous a présenté précédemment se dévoile de plus en plus, dans toute sa rudesse et sa réalité. On voit qu’il a tissé un canevas complexe et qu’il nous reste encore beaucoup à découvrir, au fil des épisodes, sur ce monde où la lycanthropie est à la fois une réalité et une maladie. L’équilibre des forces est bouleversé dans cette Europe alternative, la façon dont les différents pays ont géré l’épidémie ne nous apparaît encore que par touches, mais on sent bien qu’il y a une vraie réflexion dans la trame de ce feuilleton et je dois dire que ça me plaît.
La brigade des loups est une série très addictive qui se révèle de mieux en mieux. J’ai beaucoup plus apprécié cet épisode que le premier. Je ne sais pas si c’est dû au fait de déjà connaître les personnages et le background, mais ce récit-là m’a semblé beaucoup plus fluide, moins fouillis. Les révélations, sur le monde lui-même comme sur les personnages, sont justement dosées et donnent envie de lire la suite.
En même temps que se joue l’avenir de la brigade ainsi que de ses membres de façon plus personnelle, la Roumanie traverse une grave crise due à des menaces terroristes. La brigade s’y retrouve embarquée et les intrigues se mêlent. L’enquête menée lors du premier épisode a encore des répercussions, parfois inattendues, il faut bien le dire.
Le récit est toujours sur le mode d’une narration chorale, nous offrant des interventions à peu près équivalentes de tous les membres de la brigade ou presque. Les personnages se démarquent un peu plus dans leur style et cela apporte plus encore de cohérence à l’ensemble. J’apprécie vraiment que chacun ait droit à la parole, dans le cas présent cela apporte beaucoup à l’histoire elle-même et le développement psychologique de ces protagonistes est vraiment intéressant.
J’espérais apprendre des choses sur le sort de l’un d’eux, plutôt malmené dans le premier épisode, mais au final on n’en sait pas beaucoup plus. La patience est donc de mise avec cette série, mais elle est récompensée par la qualité de la trame de fond.
L’enquête elle-même est plus prenante que la première, du moins de mon point de vue, et recèle plusieurs surprises. Avec le retournement de situation que l’auteur nous a réservé pour la fin, j’ai encore plus envie de lire le prochain épisode.

Read Full Post »

La brigade des loups est un feuilleton numérique écrit par Lilian Peschet et proposé par les éditions Voy’[el] dans leur collection e-courts.

*

La brigade des loups, Ep1

*

Ce premier épisode est véritablement un tome d’introduction. Il nous présente les personnages principaux et surtout la situation. L’auteur a en effet choisi de traiter la lycanthropie sous un angle particulièrement original. Il en a fait une maladie sexuellement transmissible.
Le parallèle avec le virus du sida est évident et apporte une dimension tout à fait particulière et troublante à cette histoire. On nous parle de lots de sang contaminé, de la façon dont les malades sont perçus depuis le début de cette épidémie et on ne peut pas ignorer ces similitudes avec une situation réelle.
L’intrigue se passe en 2020, en Roumanie. Dans ce pays fortement touché par l’épidémie, les lupins sont tolérés, mais toutefois craints. Des lois restrictives vraiment très dures existent à leur encontre et ils doivent faire avec. C’est cela ou être pourchassés et tués, si ce n’est pire, comme c’est le cas dans de nombreux autres pays.
Pour s’occuper des crimes commis par les lupins, les brigades des loups, uniquement composées de gens atteints par le virus et donc plus à même traquer leurs semblables, ont été créées. Cependant, si elles font respecter l’ordre, elles n’en sont pas moins considérées avec une certaine méfiance. La situation est tendue et pas très enviable.
Cet épisode nous entraîne à la suite d’une de ces brigades. Il s’agit d’un récit à plusieurs voix qui nous présente tour à tour des personnages très différents, tous lupins. Nous découvrons ainsi plusieurs façons de percevoir la maladie et cette société si rigide. Le récit est maîtrisé, intéressant, et on veut toujours en savoir plus sur les protagonistes, en plus de découvrir ce qui se trame derrière les meurtres dont ces derniers suivent la piste.
J’ai trouvé plaisantes à suivre les deux enquêtes qui sont au centre de l’épisode, même si le hasard et l’intuition ont une part un peu trop grande dans leur résolution. Je pense qu’on peut lire ce texte de manière tout à fait indépendante, mais j’ai quand même envie de savoir la suite et ce qui va arriver à ces personnages. On ne peut pourtant pas dire que je me sois vraiment attachée à eux.
Si l’intrigue m’a plu, je ne peux pas en dire autant du style extrêmement sec. Je comprends qu’il soit lapidaire, ce sont les personnages qui s’expriment et ils ne ressentent pas forcément le besoin de décrire ce qu’ils voient et font, mais je me suis quand même sentie un peu perdue parfois.
On peut supposer que les autres épisodes du feuilleton seront également indépendants, mais que celui-ci est nécessaire pour les comprendre et les apprécier. L’avenir nous le dira.
Je ne peux que vous encourager à essayer cette série qui est vraiment originale et réfléchie. En plus, ce premier épisode est gratuit.

Read Full Post »